La Une Brèves Le secrétaire d’Etat à la ruralité en visite avec le préfet pour la signature de la convention Petite ville de demain

Le secrétaire d’Etat à la ruralité en visite avec le préfet pour la signature de la convention Petite ville de demain

par SRG Salaun
545 vues

Arrivé la veille à Sauzon par le catamaran de la compagnie Iliens, Joël Giraud, secrétaire d’état à la ruralité, était ce matin, lundi 12 juillet, à Le Palais, pour signer la convention Petite ville de demain, accompagné du préfet du Morbihan, Joël Mathurin. Avant de déambuler en ville, le cortège de visiteurs et d’élus locaux a fait étape au réduit B, où le secrétaire d’État a signé la convention par laquelle l’État s’engage à appuyer financièrement et en logistique les projets d’urbanisme retenus l’an dernier pour Le Palais et qui avaient pu être discutés lors d’ateliers participatifs ouverts au public.

Lors de son discours d’accueil, Thibault Grollemund, maire de Le Palais, avant d’évoquer « un moment de crise » où Belle-Ile est « à la croisée des chemins » et où il faut choisir « un cap », a mis en avant l’idée de « progrès »:

« Le progrès peut être environnemental évidemment, le progrès social, le progrès économique, le progrès de rebattre les cartes et de trouver où placer le curseur pour que chacun trouve sa place dans la petite ville de demain, où l’on pourra peut être mourir dans la dignité, où le racisme n’a pas sa place, où les droits LGBT sont évidents, par exemple ».

Puis, le maire de Palais a rappelé plusieurs données propres à influer sur les « projets de transport, d’autonomie alimentaire, de circuits courts, d’autonomie énergétique, pour faire de cette île un exemple »:

« Oui, vivre sur une île coûte cher, aux habitants, avec des carburants qui tutoient les 2€ le litre, des matières premières 30 à 50% plus cher parfois qu’en face à 15km ».

« Palais est une petite commune de 2600 habitants, Palais c’est le second port de Bretagne en terme de passagers; le second du Morbihan en terme de commerce, c’est donc des infrastructures titanesques à entretenir et faire évoluer. Palais c’est la plus grande enceinte urbaine de France, Palais c’est un besoin immense de loger ses habitants avec une pression foncière sans cesse grandissante pour ne pas devenir un territoire à ouverture saisonnière… »

Les premiers chantiers retenus pour bénéficier d’un partenariat avec l’Etat sont les suivants :

  • Concernant le centre-ville: la mise en valeur de la chapelle Saint-Sébastien, le réaménagement de la place de l’Hôtel de ville, le déplacement de l’Office de tourisme (dans l’espace actuellement occupé par la salle Omnibus).
  • Concernant le port : le déplacement de la zone de réception des marchandises, la création d’un abri passagers, la végétalisation du quai Bonnelle, la création d’une aire de carénage, et l’aménagement du quai Fouquet.

Interrompus par les confinements, les ateliers participatifs consacrés à la discussion de ces projets par les Palantins reprendront en septembre.

A noter. Le nouveau préfet du Morbihan, Joël Mathurin, effectuait aujourd’hui sa première visite officielle à Belle-Ile. Joël Mathurin a remplacé en juin dernier l’ancien préfet Patrice Faure.

 

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire