La Une Brèves Hôpital. Quelle sera la position des élus sur l’extension du passeport sanitaire et l’obligation vaccinale pour les soignants?

Hôpital. Quelle sera la position des élus sur l’extension du passeport sanitaire et l’obligation vaccinale pour les soignants?

par SRG Salaun
485 vues

Transmis le mardi 13 juillet  au Conseil d’Etat, l’avant-projet de loi relatif à « l’adaptation de nos outils de gestion de la crise sanitaire »1, qui prévoit une obligation vaccinale contre le covid pour les salariés des hôpitaux et d’autres professions liées à la santé, ainsi que les modalités d’extension du passeport sanitaire, devrait être examiné la semaine prochaine par le Parlement.

Concernant Belle-Ile, où à ce jour, jeudi 15 juillet, 60% des salariés de l’hôpital sont vaccinés, les représentants de la circonscription appelés à voter au Parlement seront les sénateurs Jacques Le Nay (UDI), Muriel Jourda (LR), et Joël Labbé (groupe écologiste – Solidarité et territoires), ainsi que le député de la 2e circonscription du Morbihan, Jimmy Pahun (LREM). Pour l’heure, seul Jacques Le Nay a répondu à une demande de Belle-Ile en diagonales de transmettre sa position: « Jacques LE NAY est tout à fait favorable à cette obligation, il en va de la sécurité sanitaire du personnel et des patients. Il faut faire confiance selon lui à la grande majorité des médecins qui se sont déjà fait vacciner ».

Concernant les maires des 4 communes, membres d’associations d’élus locaux qui ont été consultées par le gouvernement, ils n’ont à ce jour pas rendu publique leur position. L’ Association des maires de France, à laquelle adhèrent les 4 communes belliloises, a au lendemain de la consultation publié un communiqué qui expose: « Les maires ont montré ces derniers mois leur soutien déterminé à la vaccination généralisée de la population en rendant possible son déploiement opérationnel. Cette position de principe n’est pas remise en cause ». Concernant l’Association des maires ruraux de France, à laquelle adhère Bangor, son président a pris parti dans la presse nationale pour la vaccination obligatoire, non seulement pour les professionnels de santé, mais pour l’ensemble de la population2.

Le projet de loi en cours d’élaboration modifie la loi relative à la “gestion de la sortie de crise sanitaire”, adoptée en mai dernier par le Parlement, et qui introduisait le passeport sanitaire pour sortir du territoire national et dans les grands rassemblements jusqu’au 31 octobre 2021. Le nouveau projet de loi, qui étend l’usage du passeport sanitaire à l’intérieur du territoire et introduit l’obligation vaccinale des professionnels de santé ainsi que plusieurs mesures de durcissement de la quarantaine, s’appliquerait jusqu’au 31 décembre 2021.

Rappel. Lors du vote de la loi relative à la “gestion de la sortie de crise sanitaire” qui introduisait pour la première fois le passeport sanitaire, les parlementaires de la circonscription de Belle-Ile avaient voté comme suit:

  • Sénateur Joël Labbé (groupe écologiste – Solidarité et territoires): abstention
  • Sénateur Muriel Jourda (LR): pour
  • Sénateur Jacques Le Nay (UDI): pour
  • Député Jimmy Pahun : pour

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire