La Une En diagonal Conseil communautaire. Point sur Belle-Ile-bus, questions autour de l’assainissement collectif, zoom sur la gare maritime de Quiberon

Conseil communautaire. Point sur Belle-Ile-bus, questions autour de l’assainissement collectif, zoom sur la gare maritime de Quiberon

par SRG Salaun
116 vues

Mercredi 17 février, le conseil communautaire s’est réuni salle Sarah Bernhardt, à Sauzon. Principalement consacré au service public de transport délégué à la société les Cars bleus, l’ordre du jour a aussi permis d’aborder la question de l’état du réseau d’assainissement collectif, et s’est conclu sur l’annonce du report des travaux prévus à Quiberon à l’extérieur de la gare maritime (images Belle-Ile TV).

Délégation de service public aux Cars bleu

La société les Cars bleus, à qui a été confiée par une convention de délégation de service public la gestion et l’exploitation du réseau intercommunal de transports publics, assure :

  • Le transport scolaire des primaires
  • Le transport scolaire des collégiens
  • Le transport public de voyageurs dénommé Belle-Île-bus (d’avril à fin octobre)
  • Le transport à la demande (de novembre à mars)

En 2021, l’offre de transport Belle-Île-bus s’intensifiera en haute saison. Cette évolution s’appuiera notamment sur l’augmentation du cadencement des lignes (30 minutes d’intervalle la plupart du temps en journée), et sur l’affectation d’un véhicule supplémentaire au réseau.

Parmi les conseillers communautaires, ce dernier point de l’affectation d’un car supplémentaire en haute saison, en particulier sur la ligne 1 (la plus fréquentée), n’a pas fait l’unanimité.

« J’ai toujours été un peu opposée aux cars de dimensions trop importantes, a réagi Martine Collin, conseillère de Le Palais. Et là je vois qu’on ajoute un car de plus grande capacité. Je trouve ça dommage vu que nos routes ne sont pas adaptées et que souvent les cars qui circulent ne sont pas pleins ».

Réponse de Annaïck Huchet, maire de Bangor et présidente du conseil communautaire : « C’est le seul moyen de rapatrier le maximum de personnes qui veulent prendre leur bateau. Et de toutes façons, on ne fait que mutualiser un bus qui sinon irait ailleurs, pour les excursions organisées par les Cars bleus au titre de leur activité privée. Et cela soulagera la ligne 1, qui est en tension ».

L’ensemble des évolutions présentées lors du conseil représenteront 77 145,93 euros. Pour compenser ces charges supplémentaires, la CCBI verra en 2021 passer de 337 273 euros à 353 684 euros la contribution annuelle forfaitaire d’exploitation à verser à la société les Cars bleus, soit une augmentation de 16 411 euros.

Les tarifs du service de cars évolueront ainsi :

  • Billet unitaire : adulte, 3 euros (contre 2,50 en 2020) ; enfant, 2 euros (contre 1,70 euros en 2020).
  • Billet saisonnier : 1,50 euros (contre 2,50 en 2020)
  • Billet insulaire : 1 euros
  • Carnet 10 voyages : adulte, 25 euros (contre 20 en 2020) ; 16 euros (contre 13 en 2020)
  • Abonnement 1 jour : adulte, 9,50 euros (contre 8 en 2020) ; enfant, 6 (contre 5 en 2020)
  • Abonnement 2 jours : adulte, 16 euros (contre 13 en 2020) ; enfant, 8 euros (contre 7 en 2020)
  • Abonnement 7 jours : adulte, 35 euros (contre 28 en 2020) ; enfant, 17 euros (contre 15 en 2020)

    Contenu (€) réservé aux abonnés !

    Abonnez-vous et/ou connectez-vous pour accéder à ce contenu !

0 commentaire
0

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire