Le 1er avril dernier, naissait la société d’espaces verts Les jardins de Belle-Île. Formée après le rachat d’une partie des activités des Jardins de fleurs par Fabrice Cattant, cette nouvelle entreprise a été conçue en binôme avec Régis Charles, qui occupe aujourd’hui le poste de responsable d’exploitation. Julien Grollemund, ancien salarié des Jardins de fleurs, a par ailleurs été embauché, ainsi qu’une responsable administrative, Gaëlle Bardet.

Alors que l’heure d’un premier bilan d’après-saison approche, l’équipe nouvellement formée des 3 salariés des Jardins de Belle-Ile prend les devants en évoquant pour Belle-Ile en diagonales sa vision d’un métier en pleine mutation et ses aspirations à long terme.

Le 1er avril, Fabrice Cattant a racheté une partie des activités de la société d’Eric Jeanne Dit Fouque, basées à Kerlan, pour créer Les Jardins de Belle-Île. Pouvez-vous expliquer l’origine de ce projet familial ?

-R.C : Fabrice, qui est mon demi-frère, vit en Suisse, où il travaille dans le recrutement et possède une société de chasseurs de têtes. De mon côté, j’ai fait des études en agriculture et environnement et j’ai toujours travaillé dans des secteurs en rapport avec cette formation.

Contenu (€) réservé aux abonnés !

Abonnez-vous et/ou connectez-vous pour accéder à ce contenu !