La Une Commercesbar/hôtel/restaurant Le Kervi. Une Institution vieille de 60 ans

Le Kervi. Une Institution vieille de 60 ans

par SRG Salaun
145 vues

Situé à Kervilahouen, à l’entrée de la route qui mène au Grand Phare, le bar-épicerie Le Kervi est aussi une maison : celle de la famille Cabret, qui vit sur place, et travaille pour l’entreprise depuis 3 générations. Une continuité qui a permis de conserver leur fameuse recette de fars et gâteaux bretons, et qui fait songer que, pour la 4e génération, la voie est toute tracée.

Avec sa jambe immobilisée depuis près d’un mois suite à une chute*, Jocelyne Cabret, la patronne du bar-épicerie « le Kervi », n’en finit pas de savourer ses « vacances forcées ». « Mes parents nous ont toujours aidés, explique-t-elle. Ma mère, qui a 86 ans, travaillait encore avec nous il y a 4 ans. Mais moi je ne pense pas que je continuerai si tard! » Pour l’heure, Jocelyne s’occupe surtout de l’épicerie : ses filles, Elodie et Anne-Laure, assurent la gestion du bar et de la cuisine ; quant à Serge, son mari, il fabrique les fars et les gâteaux bretons.

« En 1956, quand mes parents ont repris le bar, il se trouvait encore à l’entrée de Kervilahouen, près du puits. Il y avait aussi une boulangerie qu’ils ont achetée un peu plus tard. C’est à cette époque que mon père a appris à faire les fars et les gâteaux bretons que nous vendons. Maintenant, c’est le domaine de mon mari ». Aujourd’hui réunis dans un seul commerce, l’épicerie et le bar ont été augmentés d’une aire de jeux et déplacés à l’entrée de la route qui mène au Grand Phare. Le déménagement a eu lieu en 1988, avec la construction d’un bâtiment neuf auquel la famille Cabret a aussi accolé sa maison.

Contenu (€) réservé aux abonnés !

Abonnez-vous et/ou connectez-vous pour accéder à ce contenu !

 

 

0 commentaire
0

You may also like

Laissez un commentaire

Défiler vers le haut