La Une Brèves Logement. Réunion publique autour de l’auteur du manifeste pour un statut de résident breton, demain, mercredi 13 avril

Logement. Réunion publique autour de l’auteur du manifeste pour un statut de résident breton, demain, mercredi 13 avril

par SRG Salaun
376 vues

Demain, mercredi 13 avril, une réunion publique sur le thème du logement, organisée autour d’une intervention de Nil Caouissin, conseiller régional du parti autonomiste UDB et auteur du manifeste pour un statut de résident breton (publié en 2021), se tiendra à Bangor. Programmé par l’association locale Ar varzhed créée par Olivier Ferrando, l’événement réunira outre Nil Caouissin plusieurs élus du même groupe au conseil régional (groupe Breizh a gleiz).

(photo: rassemblement d’une trentaine de personnes, le 20 novembre, à Le Palais, devant la résidence Icade, dans le cadre d’un appel régional ayant pour mot d’ordre « un ti da bep hini / logement pour tous! »)

RDV. Mercredi 13 avril, salle des fêtes de Bangor, à 20h.

Présentation du manifeste pour un statut de résident breton par l’éditeur:

La population augmente en Bretagne et le littoral, en particulier, voit son attractivité touristique confortée par le réchauffement climatique. Dans ce contexte, comment tenir ses objectifs écologiques comme l’arrêt du bétonnage des terres agricoles ou naturelles, la réduction du trafic automobile, la protection de la qualité des eaux ? Les élus locaux ont souvent bien du mal à faire tenir ensemble ces impératifs et nombre de projets de constructions nouvelles finissent devant les tribunaux.

Dans le même temps, des centaines de milliers de logements restent vides les trois quarts de l’année, car ils sont dédiés à la résidence secondaire. Sans culpabiliser qui que ce soit, il est grand temps de se poser une question fondamentale : est-il juste, et raisonnable, de geler ainsi une grande partie du parc immobilier (12,5 % pour la Bretagne dans son ensemble) pour des loisirs momentanés ? Loger correctement l’ensemble de la population tout en cessant de gaspiller nos ressources semble un enjeu ô combien plus important ! Hélas, en la matière, le fatalisme l’emporte souvent. Que peut-on y faire, quand le jeu du marché le veut ainsi ? Faudrait-il se résigner à voir des communes vides en hiver, avec plus de 70 % de maisons aux volets clos ?

Ce livre passe en revue quelques solutions ambitieuses pour faire accéder les classes moyennes et populaires à des centaines de milliers de logements dans des zones attractives. Il prend le parti du statut de résident, solution simple et radicale pour faire cesser le phénomène de résidentialisation touristique, et ouvre quelques points de discussions sur les contours et le contenu du statut en question.

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire