La Une En diagonal Logement. La CCBI ambitionne de favoriser la location à l’année en limitant l’offre de meublés de tourisme

Logement. La CCBI ambitionne de favoriser la location à l’année en limitant l’offre de meublés de tourisme

par SRG Salaun
484 vues

Ce matin, vendredi 8 avril, les 4 maires de Belle-Ile étaient réunis dans les bâtiments de la CCBI pour annoncer des mesures visant à répondre à « la crise du logement à l’année à Belle-Ile ». Appelant à une nécessaire prise de conscience des propriétaires et souhaitant appuyer les bailleurs qui ont fait le choix de louer à « un tarif abordable », les élus veulent limiter par un dispositif réglementaire l’offre de location de meublés de tourisme. (voir le communiqué de presse)

En guise d’ouverture au point presse de ce matin concernant la future mise en place de limites à l’offre de meublés de tourisme à Belle-Ile, il aurait presque été possible de formuler la blague suivante: « Quel est le comble pour la communauté de communes de Belle-Ile? -Ne pas pouvoir embaucher un chargé de mission sur la question des meublés de tourisme car il faudrait le loger! » Car dans les raisons qui ont fait que pour son projet d’encadrer plus strictement la location des meublés de tourisme, la CCBI ait écarté l’embauche d’un nouveau salarié et se prépare plutôt à faire le choix d’un cabinet d’étude, le problème du logement d’un éventuel chargé de mission est bien entré en ligne de compte. Même si, au final, ce qui aura le plus pesé en faveur du recours à un bureau d’étude aura été la nécessité « d’un groupement avec des avocats, quelque chose de plus costaud », selon les mots de Julien Froger, directeur adjoint à la CCBI.

Contenu (€) réservé aux abonnés !

Abonnez-vous et/ou connectez-vous pour accéder à ce contenu !

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire