La Une Brèves Compagnie océane. Mise à jour sur la revalorisation salariale obtenue suite à la grève

Compagnie océane. Mise à jour sur la revalorisation salariale obtenue suite à la grève

par SRG Salaun
385 vues

Suite à une première communication syndicale sur les revalorisations salariales obtenues par les marins et le personnel sédentaire de la Compagnie océane, l’intersyndicale donne aujourd’hui, mercredi 16 mars, le détail des augmentations validées: L’augmentation de 0,5% obtenue (et de 1% pour les salaires des sédentaires en-dessous de 2000 euros brut) est une augmentation par rapport aux 2,5% d’abord concédés par la direction lors de la négociation annuelle pour les marins et 3% pour les sédentaires.

Ce qui au final et en clair donne donc au sortir de la grève:

  • Pour les marins: une augmentation de 3%
  • Pour les sédentaires: une augmentation de 3,5% (et 4% dans le cas des salaires de moins de 2000 euros brut)

Trois représentants syndicaux répondent à la question: « Quelles conclusions retirez-vous de cette grève? »

Christophe Kermaidic, délégué syndical CFDT (premier syndicat de la Compagnie Océane, dont Claude Huchet est le secrétaire général pour la branche Bretagne Océans): « Il a fallu se battre pendant 5 jours alors qu’on nous avait dit qu’il n’y avait pas de marge. C’est dommage d’en arriver là. »

Claude Huchet, secrétaire général CFDT pour la branche Bretagne Océans: « Nous serons très attentifs sur la question de la gestion managériale, car il y a beaucoup de conséquences derrière ».

Ronan Valin, délégué CFE-CGC marine: « Normalement, dans un service  public, les préavis de grève sont de 5 jours, et notre intersyndicale a encore été au-delà. Or, la direction ne nous a fait une proposition qu’après le début de la grève. Maintenant, concernant la question du management, on espère que ces 5 jours auront été un électrochoc, et que l’on va vraiment améliorer les choses ».

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire