La Une Brèves Eoliennes. Gerveur da viken a boycotté la réunion publique organisée le mercredi 2 mars à Belle-Ile

Eoliennes. Gerveur da viken a boycotté la réunion publique organisée le mercredi 2 mars à Belle-Ile

par SRG Salaun
454 vues

L’association Gerveur da viken, qui selon les termes de ses statuts « rassemble des résidents permanents ou intermittents de Belle-Île-en-mer soucieux de la protection de l’île ainsi que d’un développement judicieux de son économie », et qui avait déposé un « cahier d’acteur » lors du débat organisé par la commission nationale du débat public il y a 2 ans au sujet du parc éolien dit de Bretagne sud, a adressé à la presse un communiqué dans lequel elle explique son boycott de la réunion publique du 2 mars sur le même sujet des éoliennes flottantes.

TEXTE DU COMMUNIQUE

Réunion du 2 mars sur le projet éolien Bretagne sud ou « A quelle sauce voulez-vous être mangés? »

Gerveur da viken rappelle que, dès décembre 2020 lors du « débat public » sur les éoliennes flottantes au sud de la Bretagne, elle a pris une position claire : « Nous demandons l’abandon définitif de ce projet d’implantation d’éoliennes en Bretagne sud » (cf page 146 du compte rendu établi par le Président de la commission particulière du débat public)

La réunion du 2 mars 2022 à Belle-ile ayant pour objet  de « faire le point sur les évolutions  et l’état d’avancement du projet et d’échanger » (cf communiqué de la préfecture), Gerveur da viken estime que, dans la mesure où le projet en lui-même n’est pas remis en question, sa participation est inutile.

Elle regrette que les instances locales n’aient pas eu la même attitude que la Communauté de Communes d’Oléron qui a rejeté à l’unanimité un projet analogue.

Jean  Daumas-Bédex

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire