La Une En diagonal Eoliennes. Le préfet parle d’une « opportunité » pour Belle-Ile, Annaïck Huchet de « sacrifice »

Eoliennes. Le préfet parle d’une « opportunité » pour Belle-Ile, Annaïck Huchet de « sacrifice »

par SRG Salaun
556 vues

Hier, mercredi 2 mars, une réunion de concertation avec le public au sujet du projet de parc éolien flottant dit de Bretagne sud s’est tenue à Le Palais. Contrairement au débat organisé en octobre 2020 dans la même salle Arletty par la commission nationale du débat public, étaient présents le préfet et sous-préfet ainsi que de nombreux élus, qui devant un public peu nombreux ont exposé 2 visions du projet.

Devant un public d’un maximum d’une trentaine de personnes si l’on retire l’équipe de communication de la préfecture et les référents techniques du projet de parc éolien de Bretagne sud qui accompagnaient le préfet du Morbihan, Joël Mathurin, et le sous-préfet Baptiste Rolland, et moins les élus locaux venus cette fois en nombre, les 2 visions antagonistes qui s’étaient déjà exprimées lors de la réunion de 2020 auront finalement débouché sur une question formulée ainsi: pour Belle-Ile, le parc éolien flottant de Bretagne sud sera-t-il une « opportunité » ou un « sacrifice »? Ces mots sont en tous cas ceux qu’auront choisi le préfet du Morbihan et la présidente de la communauté de communes de Belle-Ile-en-mer et maire de Bangor Annaïck Huchet pour exposer leurs points de vue respectifs.

En fin de réunion, des cartes ont été présentées sur un écran d’ordinateur. Elles montrent l’emplacement du projet éolien tel qu’arrêté par l’arrêté ministériel de mai 2021, à une distance de 15km au plus près de la côte ouest belliloise et 50 km au plus loin. Les éoliennes mesurent chacune 260 m de haut et concernant le premier parc seraient une vingtaine (ligne rouge), puis presque le double dans le second parc (ligne bleue). Site gouvernemental: eoliennesenmer.fr

Contenu (€) réservé aux abonnés !

Abonnez-vous et/ou connectez-vous pour accéder à ce contenu !

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire