La Une Bangor Conseil de Bangor. Le don à la commune de la pierre Sainte-Anne est acté

Conseil de Bangor. Le don à la commune de la pierre Sainte-Anne est acté

par SRG Salaun
449 vues

Le conseil municipal du jeudi 28 octobre a abordé l’organisation de voyages scolaires et a acté le don à la commune de la parcelle de la pierre Sainte-Anne, à Kervarigeon.

Don de la pierre Sainte-Anne

Déjà évoqué lors d’un conseil antérieur, le don par la famille Granger d’une partie de la parcelle où se trouve la pierre Sainte-Anne, à Kervarigeon, a été acté. Le don est fait par Jean-Claude Granger, au nom et en le souvenir de son frère Bernard Granger, décédé en juin 2020, et qui avait souhaité faire ce legs à sa commune. Très attaché à l’histoire locale, Bernard Granger, qui comme l’a rappelé le maire de Bangor, Annaïck Huchet, avait « été à l’origine de la pose d’une plaque commémorative à la croix des Acadiens et a fait beaucoup pour la conservation de notre cimetière », avait suivi de près la levée de la pierre, en 2001. Dessinée en position verticale au milieu du XIXe siècle, la pierre sainte-Anne était en effet peu à peu tombée dans l’oubli, jusqu’à chuter et être recouverte par la lande.

Classe de neige de l’école Sainte-Anne

Dans le cadre du séjour à Font-Romeu programmé cet hiver pour la classe de CM2 de l’école Sainte-Anne (Le Palais), une participation sera versée par la commune à chaque famille bangorine dont les enfants participeront au voyage.

Le coût du séjour étant de 400 euros par enfant, dont 300 euros à charge pour les familles, la commune de Bangor versera 40 euros de participation par enfant aux familles concernées.

Classe de mer des Sizerets

Du 12 au 18 juin, Bangor accueillera dans le gîte communal 19 enfants et 5 adultes pour une classe de mer organisée dans le cadre du jumelage avec la commune savoyarde de Sixt-fer-à-cheval.

Travaux de voirie

La route entre Bédex, Ty Nehué et Keriero, sera refaite afin de créer un véritable itinéraire de balade vers Sauzon, notamment pour les vélos. Le coût de ces travaux s’élèvera à 63 539 euros, dont 50 000 euros devraient être financés par le département.

Un défibrillateur au Kervi

Une convention pour l’alimentation électrique d’un défibrillateur a été passée avec le bar-épicerie le Kervi, le défibrillateur étant installé sur la façade nord de l’établissement. Le défibrillateur est déjà fonctionnel.

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire