La Une Brèves Penecam. Des associations envisagent le dépôt d’un référé pour demander l’arrêt des travaux

Penecam. Des associations envisagent le dépôt d’un référé pour demander l’arrêt des travaux

par SRG Salaun
565 vues

Déjà visé le 27 mai dernier par un arrêté préfectoral le mettant en demeure de compléter son dossier « concernant les travaux de rejet des eaux pluviales relatifs à l’aménagement du lotissement », le promoteur du projet immobilier de la SARL Penecam pourrait bientôt avoir des nouvelles d’associations qui mettent en cause la validité des permis récemment affichés devant le terrain (affichage remontant au  jeudi 30 septembre). Les deux associations à s’être exprimées sur ce sujet sont Gerveur da viken et l’Association pour l’ Application de la Loi Littoral dans le Pays d’Auray (AALLPA):

Impliquée à l’été 2020 dans les manifestations qui avaient déjà tenté de s’opposer au début des travaux, Micheline Daumas, de l’association Gerveur da viken, reprend l’argument déjà utilisé à l’époque de la caducité du règlement du lotissement, conforme à l’ancien POS mais non au PLU approuvé en mars 2020, et estime: « La mairie de Le Palais devrait retirer les permis, et déposer un référé pour demander l’arrêt des travaux »; de son côté, Anicette Jacopin, présidente de l’AALLPA, qui dans sa requête contre le PLU de Le Palais, attaqué en mai dernier, précisait notamment que Penecam n’était pas un secteur déjà urbanisé reconnu par le Scot, examine la possibilité de prendre elle-même l’initiative d’un référé.

NB. L’association des Amis des chemins de ronde, qui, comme l’AALLPA a attaqué au printemps le PLU de Le Palais en insérant dans sa requête des motifs contre le projet immobilier de Penecam, n’a pas encore pris position sur l’hypothèse d’un référé.

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire