La Une Brèves Clément Borderie expose avec les collégiens devant l’église, et en solo dans la galerie de Valérie Gautier, à Sauzon

Clément Borderie expose avec les collégiens devant l’église, et en solo dans la galerie de Valérie Gautier, à Sauzon

par SRG Salaun
628 vues

Depuis mi-juillet et jusqu’au 12 août, la galerie de Valérie Gautier, rue du Chemin neuf, et la palissade de la place de l’église, accueillent à Sauzon une exposition dédiée au travail de l’artiste Clément Borderie et à sa collaboration avec les écoliers et collégiens bellilois. Diplômé de la Manufacture des Gobelins mobilier national de Paris en 1983, Clément Borderie, lié à Belle-Ile depuis de nombreuses années, et notamment via ses liens familiaux avec Valérie Gautier, crée aussi bien des sculptures métalliques que des oeuvres imaginées à partir de supports déjà existants, comme celles actuellement exposées à Sauzon.

Clément Borderie avec Ghislaine Rios, à la galerie Valérie Gautier.

Concernant le travail réalisé sur de la toile de coton brut appliquée sur une surface « qui devient alors une matrice » dans laquelle sont capturés de « micro-éléménts », et qui a donné lieu à la publication d’un livre à partir de conversations avec la physicienne Ghislaine Rios, il est visible dans la galerie.

Concernant l’exposition des photographies retraçant le travail réalisé en 2020 avec les élèves de CM2 de l’école Stanislas Poumet et les 6e du collège Michel Lotte,  baptisée Dé-camper, elle est visible en extérieur sur les palissades en bois près de l’église: « Dès les premiers jours de septembre, l’artiste et les élèves ont installé trois cabanes dans un sous-bois accessible à pied depuis le collège. Ces cabanes, construites à partir de toiles à peindre blanches étaient destinées à recueillir les traces laissées par la nature tout au long de l’année. À la fin du processus et grâce au travail d’altération de la nature, elles deviendront œuvres » (conf. Journal de l’exposition disponible à la galerie).

Installées à la veille du premier confinement, ces cabanes sont restées sur place, dans un sous-bois des environs de Borgrouager, un an de plus que prévu à l’origine.

Pratique: Galerie Valérie Gautier, rue du chemin neuf à Sauzon (tél. 06.80.58.83.56), jusqu’au 12 août.

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire