La Une En diagonal Culture bretonne. Une manifestation a réuni dimanche à Bangor une quinzaine de personnes pour la défense de la langue

Culture bretonne. Une manifestation a réuni dimanche à Bangor une quinzaine de personnes pour la défense de la langue

par SRG Salaun
607 vues

Hier, dimanche 30 mai, une quinzaine de manifestants se sont réuni devant la mairie de Bangor dans le cadre d’une mobilisation bretonne pour protester contre la publication au Journal officiel une semaine plus tôt d’une loi sur les langues régionales retoquée par le Conseil constitutionnel, lequel a rejeté toute possibilité d’enseignement « immersif » des langues régionales.

A Belle-Ile, où ni l’enseignement bilingue en école publique ni la pédagogie immersive des écoles privées Diwan1 ne sont proposés, réunir des troupes un dimanche matin pour dénoncer les conséquences de l’avis du Conseil constitutionnel retoquant la loi Paul Molac2 était tout un pari. Mais visiblement, parmi les participants au cours de breton animé par Olivier Ferrando au sein de l’UTL, l’idée que les écoles Diwan pourraient être fragilisées a touché. « On en a parlé plusieurs fois en cours, et vendredi, on s’est décidé à faire quelque chose, explique Olivier Ferrando. Ce qui se passe aujourd’hui, c’est que les écoles Diwan ont une épée de Damoclès au-dessus de la tête, car en considérant que la pédagogie immersive était contraire à l’article 2 de la constitution, qui énonce que la langue de la République est le français, le Conseil constitutionnel rend illégale cette façon d’enseigner».

Contenu (€) réservé aux abonnés !

Abonnez-vous et/ou connectez-vous pour accéder à ce contenu !

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire