La Une Brèves Pass sanitaire. Le vote des parlementaires de la 2e circonscription du Morbihan

Pass sanitaire. Le vote des parlementaires de la 2e circonscription du Morbihan

par SRG Salaun
712 vues

Controversé par une partie de l’opposition à l’Assemblée nationale, notamment la députée du Bas-Rhin Martine Wonner (groupe Libertés et territoires), le projet de loi relatif à la « Gestion de sortie de crise sanitaire » présenté en première lecture à l’Assemblée nationale le lundi 10 mai a été adopté par les députés. Ce texte, qui s’il est ensuite adopté par le Sénat entrera en vigueur après la fin de l’Etat d’urgence sanitaire, le 2 juin 2021, et s’appliquera au moins jusqu’au 31 octobre 2021, maintiendra un couvre-feu jusque fin juin ainsi que la possibilité de nouveaux confinements et de fermetures de commerces. Par ailleurs, il introduira comme principales nouveautés un renforcement du régime de quarantaine, avec la possibilité pour le préfet de s’opposer au lieu d’hébergement choisi par la personne à isoler, et le « pass sanitaire » pour les déplacements hors du territoire national et l’accès aux « grands rassemblements de personnes pour des activités de loisirs ou des foires ou salons professionnels » (ce « pass » consistera en un test de dépistage négatif au covid-19, une preuve de vaccination, ou une preuve d’immunité).

Le vote du député de la 2e circonscription du Morbihan:

Le député LREM Jimmy Pahun, après avoir voté « contre », a finalement voté « pour » en 2e lecture, après amendement de l’article 1er.

Lors d’entretiens dans des médias nationaux, la député Martine Wonner s’est étonnée de ce changement de position à quelques heures d’écart de la part d’une grande partie des députés de la majorité (108 « contre », 103 « pour », 2 abstentions, lors du 1er vote; et 205 « pour », 85 « contre », 8 abstentions, lors du 2e vote) alors que les modifications obtenues de l’article 1er de la loi ne concernaient aucune question de fond.

Concernant la présentation du projet de loi au Sénat, elle aura lieu le 18 mai prochain:

Pour le moment, seuls Joël Labbé (groupe écologiste, solidarité et territoires) et Jacques Le Nay (UDI) ont répondu à une demande adressée par Belle-Ile en diagonales pour connaître leur position:

« La position du groupe écologiste au Sénat  et de Joël Labbé s’oriente plutôt vers une abstention mais se donne encore du temps pour définir une position définitive ».

« Jacques Le Nay est plutôt réticent à prolonger les restrictions de liberté, et notamment les fermetures de commerces. Mais il n’est pas opposé au pass sanitaire en soi s’il permet de voyager et de pouvoir à nouveau participer à des rassemblements ».

A noter. Le 8 mai dernier, une manifestation organisée par le parti Les patriotes de Florian Philippot contre les restrictions de liberté induites par les mesures anticovid, avait réuni à Auray une centaine de participants, dont une grande partie de personnes venues à titre individuel, et d’autres appartenant à des associations comme Reinfo Covid ou Riposte laïque (Vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=lRNprbvWgiQ).

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire