La Une Commerces Entretien. Derrière la porte fermée de Moon Break, Amélie Donze prépare la réouverture

Entretien. Derrière la porte fermée de Moon Break, Amélie Donze prépare la réouverture

par SRG Salaun
169 vues

Ouverte en 2006 à Le Palais, la boutique de marques de surfers d’Amélie Donze, Moon Break, vit actuellement sa 3e fermeture pour cause de « confinement ». En attendant une réouverture qu’elle espère « au plus tard avant le pont de l’Ascension », elle explique comment elle s’efforce de maintenir son commerce à flots.

Moon Break a déjà une certaine ancienneté. Pouvez-vous raconter son histoire ?

A.D : Je suis originaire de Franche-comté et suis arrivée à Belle-Ile en 2003 pour travailler comme saisonnière à l’école de voile Horizon. Puis, après 3 saisons, à 23 ans, j’ai décidé d’ouvrir mon « surf shop » à Palais. A l’époque, j’étais encore associée dans une école de surf au Brésil, dans le Nordeste, où je continuais à travailler la moitié de l’année. Moon Break était encore pour moi une activité saisonnière. Mais rapidement, j’ai compris que si je voulais vraiment m’implanter à Belle-Ile il fallait sauter le pas et y vivre à l’année. Alors petit à petit, à partir de 2010, j’ai rallongé mes saisons, jusqu’à devoir prendre une salariée en CDI, il y a 5 ans.

Contenu (€) réservé aux abonnés !

Abonnez-vous et/ou connectez-vous pour accéder à ce contenu !

0 commentaire
1

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire