La Une Agriculture Portrait. Fanny Bourgeteau, productrice de laine à Belle-Ile, entre l’exotisme des lamas et la tradition du rouet

Portrait. Fanny Bourgeteau, productrice de laine à Belle-Ile, entre l’exotisme des lamas et la tradition du rouet

par SRG Salaun
283 vues

Initié l’année dernière, le projet de Fanny Bourgeteau de produire à Belle-Ile de la laine de chèvres angora et de camélidés a franchi l’étape de l’entrée dans une coopérative pour la transformation de la laine, et de l’arrivée de 2 premiers lamas. Dès ce printemps, les Laines de Belle-Isle seront commercialisées sur les marchés.

Entre le moment, en 2019, où Fanny Bourgeteau et son compagnon débarquent à Belle-Ile « sans encore un projet professionnel fixe mais avec l’envie de découvrir la vie insulaire », et l’arrivée de 2 premiers lamas, le chaînon manquant se trouve à Grand Village : «Là-bas, j’ai vu un troupeau qui avait appartenu à une dame qui produisait de la laine, expose Fanny Bourgeteau. Mais aujourd’hui, la personne qui en a hérité s’occupe des animaux par engagement moral, sans en avoir aucun usage. Or, depuis que j’ai vu ces chèvres, leur image ne m’a plus quittée ! »

A l’époque, Fanny Bourgeteau, ancienne animatrice culturelle auprès d’enfants, n’a d’autre lien avec le monde agricole que l’emploi trouvé par son compagnon chez un maraîcher bellilois (tandis que Fanny assure la surveillance de la cantine pour l’école Sainte-Anne). Mais suite à ce déclic, le projet d’installation du couple, qui a déjà pu passer du logement en camionnette à une location en bonne et due forme, sort du flou, avec l’inscription de Fanny en bac pro « conduite et gestion de l’entreprise agricole ».

Grâce à son entrée dans une coopérative, Fanny Bourgeteau a déjà pu recevoir différents articles réalisés en mohair, qui est la laine de la tonte des chèvres angora, particulièrement souple et brillante. Ces produits seront commercialisés dès ce printemps sur les marchés bellilois.

Contenu (€) réservé aux abonnés !

Abonnez-vous et/ou connectez-vous pour accéder à ce contenu !

0 commentaire
1

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire