La Une Brèves Ras-le-bol. Une manifestation pour dénoncer un « contexte général » a eu lieu à Palais

Ras-le-bol. Une manifestation pour dénoncer un « contexte général » a eu lieu à Palais

par SRG Salaun
234 vues

Aujourd’hui, mardi 15 décembre, une trentaine de manifestants se sont réunis à Le Palais lors d’une manifestation organisée par la CGT et rejointe par l’Association pour une gestion insulaire respectueuse (AGIR).

Se déroulant le jour d’un appel national à la mobilisation pour « les oubliés du Ségur », la manifestation se voulait cependant l’expression d’un ras-le-bol plus général: « C’est vrai qu’en ce moment, en plus du Ségur, on pense beaucoup aux professions de la restauration, de la culture et de l’associatif, a exprimé Jean Prévoteaux, membre de l’antenne locale de la CGT et organisateur du rendez-vous. Mais nous avons vraiment senti une demande des gens pour se mobiliser contre un contexte général ».

« A Belle-Ile, on a souvent l’impression d’échapper à tout ce qui se passe sur le continent, mais là, on commence à se rendre compte que ce n’est pas le cas », complète Marc Suquet, de l’association AGIR, née lors des mobilisations contre le projet de lotissement de Penecam, et dont les statuts viennent d’être déposés en préfecture. Sur sa pancarte et celles d’autres manifestants, cet après-midi, on pouvait lire: « Mon nom est Jean C. » ou « Mon nom est Gérald D. » « Ces noms et initiales sont ceux de nos ministres. C’est à la fois une référence à la loi sécurité globale et au fait qu’après la manifestation du 5 décembre dernier, l’organisateur a reçu un appel de la gendarmerie pour lui demander les noms des manifestants », ont expliqué les auteurs de ces slogans.

0 commentaire
0

You may also like

Laissez un commentaire

Défiler vers le haut