La Une Brèves Service public. Les maires bellilois s’opposent à la fermeture du centre des finances publiques

Service public. Les maires bellilois s’opposent à la fermeture du centre des finances publiques

par SRG Salaun
560 vues

Ce matin, dimanche 15 novembre, les maires des 4 communes belliloises avaient pris rendez-vous devant la trésorerie du quai Nicolas Fouquet, à Le Palais, afin d’alerter sur les risques de fermeture imminente de ce service public.

« Fin août, lorsque la directrice par interim des finances publiques du Morbihan est venue à Belle-Ile pour annoncer le projet d’une fermeture au 31 décembre de cette année, nous lui avons signifié notre désaccord, a exprimé Annaïck Huchet, maire de Bangor et présidente de la CCBI. Depuis, nous avons écrit un courrier signé conjointement par les 4 maires de Belle-Ile au préfet, et avons pu lui exposer notre position en septembre lors d’un déplacement sur le continent. Nous lui avons dit que rien n’était prêt pour la transition vers une gestion des comptes publics par La Poste ».

Car à cette heure, aux yeux des élus, aucune alternative aboutie n’a été proposée pour se substituer à l’antenne locale des finances publiques et prendre en charge la trésorerie des communes, de l’hôpital, et à présent de l’Office de tourisme devenu EPIC. Par ailleurs, pressentie pour prendre la relève, La Poste a fait les frais de quelques critiques quant à son fonctionnement actuel, jugé « non satisfaisant ». « On nous dit que les fermetures régulières de La Poste sont dues à des arrêts de travail, est par exemple intervenu Ronan Juhel, maire de Sauzon. Mais tout ce que l’on voit, c’est que le service n’est pas rendu ». En conclusion, les 4 maires ont souhaité souligner que leur prise de parole pour avertir des conséquences d’une fermeture précipitée de la trésorerie du quai Nicolas Fouquet soulevait la question plus générale du maintien sur l’île de services publics de proximité. De plus, les élus ont indiqué que des points réguliers seraient faits sur les résultats de leurs démarches auprès des services de l’Etat.

0 commentaire
0

You may also like

Laissez un commentaire

Défiler vers le haut