La Une Agriculture Vignes. Une trentaine de personnes ont participé à la réunion publique de La bruyère vagabonde

Vignes. Une trentaine de personnes ont participé à la réunion publique de La bruyère vagabonde

par SRG Salaun
142 vues

Le jeudi 29 octobre, avait lieu à Locmaria une réunion publique organisée par l’association La bruyère vagabonde pour débattre du projet de domaine viticole de 20 hectares envisagé à Belle-Ile par la SCEA Les vignes de Kerdonis, propriété de l’investisseur Christian Latouche. Une initiative qui a notamment permis aux opposants au projet d’échanger avec le maire de Locmaria.

Jeudi 29 octobre, avant de présenter aux 30 personnes présentes l’argumentaire de la Bruyère vagabonde contre le projet viticole financé par Christian Latouche, fondateur du groupe Fiducial, Gilles Smadja, le président de l’association domiciliée à Locmaria, a d’abord tenu à répondre à plusieurs critiques : « Contrairement à ce qui a été beaucoup colporté, je ne crois pas que l’on soit des bobos parisiens, a-t-il exprimé. Nos 40 adhérents viennent de beaucoup de régions différentes ou bien vivent à Belle-Ile à l’année. Par ailleurs, nous ne nous opposons pas au projet financé par Christian Latouche et développé par Bertrand Malossi par principe. Ce qui nous dérange, c’est qu’on puisse défigurer la côte sauvage. Mais nous n’avons rien contre l’activité agricole et, si nous regrettons que monsieur Malossi ne souhaite plus dialoguer avec nous, nous avons ici un jeune viticulteur, qui a lui aussi un projet à Belle-Ile ».

Contenu (€) réservé aux abonnés !

Abonnez-vous et/ou connectez-vous pour accéder à ce contenu !

0 commentaire
0

You may also like

Laissez un commentaire

Défiler vers le haut