La Une En diagonal Logement. La mairie de Palais lance un appel à candidature pour des parcelles de 400 m2

Logement. La mairie de Palais lance un appel à candidature pour des parcelles de 400 m2

par SRG Salaun
99 vues

Hier, samedi 31 octobre, une conférence de presse a eu lieu à la mairie de Le Palais pour annoncer un programme d’urbanisme baptisé « Objectif habitat insulaire ». Pour participer à ce projet portant sur la réalisation de 80 logements, les personnes intéressées devront s’adresser à la mairie dans un délai maximum de 6 mois.

Lors de la présentation faite hier par Thibault Grollemund, maire de Le Palais, et Sylvie Pichot, adjointe aux affaires sociales, aux aînés et à l’habitat, un principe de départ a été mis en avant: les 80 logements programmés pour la mandature seront destinés aussi bien à des personnes entrant dans les critères des bailleurs sociaux qu’à la population insulaire dite «intermédiaire». « Ce qui nous semble primordial est de nous adresser à tous, a insisté Thibault Grollemund. Donc, en plus des logements sociaux, il faudra un habitat pour les personnes qui ont juste un peu trop pour pouvoir entrer dans les programmes sociaux, et pas assez pour pouvoir acheter sur la commune ».

Pour ce faire, un programme portant sur 4 hectares, dont une partie est déjà en propriété de la commune (au Champ de course et à Roserière), combinera 3 offres différentes :

  • La commercialisation de lots en accession à la propriété de 400 m2 pour environ 20 000 euros.
  • La mise à disposition de foncier par bail emphytéotique, soit pour des projets collectifs d’habitat partagé, soit pour des projets individuels.
  • La cession de parcelles à un bailleur social qui revendrait au bout de 40 ans à la commune au prix d’achat.

« L’offre que nous avons conçue a aussi été pensée pour écarter les possibilités de spéculation immobilière, a précisé Sylvie Pichot. Par exemple, avec la formule du bail emphytéotique, qui est très répandue en Angleterre ou en Belgique, la commune a toujours un droit de regard sur le prix de revente. Et les logements ne pourront bien sûr être revendus qu’à des insulaires à l’année ».

Une autre caractéristique du programme « Objectif habitat insulaire » est l’effort fait pour rompre avec les modèles de lotissements existants : «L’idée est de créer de vrais villages avec une population mixte et un volet environnemental, expose Thibault Grollemund. Surtout, ces logements seront construits en concertation avec tous ceux qui s’impliqueront dans le projet». D’un coût encore non quantifié financièrement en raison des acquisitions encore non finalisées de terrains par la mairie, le programme de logements sera réalisé via des partenariats avec les artisans locaux du bâtiment. Afin de présenter en détail « Objectif habitat insulaire », des réunions publiques seront organisées à partir du mois de janvier. Mais toute personne intéressée par le programme peut d’ores et déjà prendre contact avec la mairie.

A noter. La référente avec qui prendre rendez-vous à la mairie sera Sylvie Pichot.

0 commentaire
0

You may also like

Laissez un commentaire

Défiler vers le haut