La Une Le Palais Portrait. Gaëlle Leroux propose aux professionnels un service de collecte de leurs déchets organiques

Portrait. Gaëlle Leroux propose aux professionnels un service de collecte de leurs déchets organiques

par SRG Salaun
1k vues

Ambitionnant de créer un service de collecte des déchets organiques qui anticiperait l’obligation de tri à la source fixée à 2023 par une directive européenne, Gaëlle Leroux développe depuis 2 ans son projet, occasionnellement appuyée par des bénévoles et amis, et la CCBI. Pour donner un cadre à son activité, elle prévoit de créer à Belle-Ile une antenne de l’association nantaise La tricyclerie.

Sa toute récente installation à Belle-Ile, Gaëlle Leroux l’a d’abord imaginée depuis le Cameroun, en 2018. A l’époque, cette ancienne étudiante en école de commerce spécialisée dans la gestion de projets humanitaires y est en mission pour l’ambassade de France. « J’ai grandi en région parisienne, mais ma grand-mère, qui a d’abord été résidente secondaire, vit à Belle-Ile depuis sa retraite, explique-t-elle. Du coup, j’ai souvent été en contact avec des jeunes qui travaillaient l’été sur l’île, et cette idée m’attirait depuis longtemps. Alors, dès la fin de mon contrat à l’ambassade, je me suis lancée ! » Cap donc sur la crêperie l’Herminoise, puisqu’au jeu du hasard, Gaëlle Leroux y retrouvera une ancienne camarade de l’école de commerce d’Antibes, devenue commerçante sur le port de Sauzon. Commence alors une saison rythmée par la vente de crêpes à emporter roulées dans des cartonnettes que Gaëlle Leroux voit s’amonceler dans les poubelles environnantes.

Contenu (€) réservé aux abonnés !

Abonnez-vous et/ou connectez-vous pour accéder à ce contenu !

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire