Devant normalement s’appliquer jusqu’au 30 octobre 2020, la « loi organisant la sortie de l’état d’urgence sanitaire », qui autorise le Premier ministre à « ordonner par décret plusieurs mesures afin de lutter contre l’épidémie de Covid-19 », pourrait être prolongée jusqu’au 31 mars 2021. Lors des journées parlementaires du Modem de Sanguinet (département des Landes), le 8 septembre, le premier ministre Jean Castex a en effet déclaré: « Le Parlement sera saisi, sûrement, d’une prolongation de la loi que vous avez votée il y a quelques semaines sur la sortie de l’état d’urgence sanitaire pour ne pas nous démunir de tout outil face à cette crise qui n’est pas terminée ».

Dans l’attente de recevoir le dossier du projet de loi, Jimmy Pahun, député LREM de la 2e circonscription du Morbihan, interrogé ce matin au téléphone sur ses intentions quant à ce vote à venir, exprime: « Mon avis est que cette crise est tellement préoccupante que la prolongation de cette loi est nécessaire, notamment parce qu’elle permettra au Gouvernement de prendre directement des dispositions sans passer par le Parlement, ce qui rendra son action plus efficace. Il est vrai que notre région a été globalement épargnée, mais c’est peut-être parce que toutes ces mersures ont été prises ».

A noter. Concernant les sénateurs morbihanais (Muriel Jourda, LR; Joël Labbé, RDSE; Jacques Le Nay, UC), ils effectueront leur rentrée parlementaire après les élections du 27 septembre prochain, qui permettront de renouveler la moitié des sièges de cette assemblée, le Morbihan n’étant pas concerné cette année.