La Une En diagonal Hôpital. Suite au point presse de la CGT, réponse de J.Dubourdieu sur la blanchisserie, silence du CHBA

Hôpital. Suite au point presse de la CGT, réponse de J.Dubourdieu sur la blanchisserie, silence du CHBA

par SRG Salaun
704 vues

Mercredi dernier, le 9 septembre, les représentants syndicaux CGT du personnel de l’Hôpital-de-Belle-Ile-en-mer ont tenu une conférence de presse dont l’ordre du jour était en 2 points: une remise en cause du partenariat avec l’entreprise de blanchisserie Belle-Ile Blanc (son propriétaire, Johan Dubourdieu, contacté par Belle-Ile en diagonales, y répond) ; et les craintes pour l’avenir du foyer d’accueil médicalisé.

Plus d’un an après la mobilisation syndicale contre la décision de sous-traiter le service de blanchisserie de l’ancien centre Saint-Louis et de le confier à l’entreprise privée Belle-Ile Blanc, à Mérézelle, la conférence de presse organisée le mercredi 9 septembre par les représentants du personnel de l’Hôpital-de-Belle-Ile-en-mer s’est ouverte par l’annonce de ce qui ressemblait à la réalisation d’un pronostic :

« Sur les 3 collègues de l’ancien service de blanchisserie qui sont restés fonctionnaires mais ont été mis à disposition de l’entreprise Belle-Ile Blanc dans le cadre d’un partenariat public-privé, 2 ont réintégré l’hôpital, a exposé Christelle Dumont, secrétaire de l’antenne locale de la CGT. Cela montre bien que quelque chose ne fonctionne pas dans la gestion de l’équipe par l’entreprise Belle-Ile Blanc. Et surtout, on a bien eu la preuve de la volonté de la direction de l’hôpital de réduire les emplois du service public, puisqu’avant l’externalisation notre blanchisserie fonctionnait avec une équipe de 5 collègues ».

Contenu (€) réservé aux abonnés !

Abonnez-vous et/ou connectez-vous pour accéder à ce contenu !

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire