Hier, jeudi 6 août, le conseil municipal de Le Palais s’est réuni sous la présidence du maire, Thibault Grollemund, à Haute-Boulogne. Outre la poursuite des désignations de représentants dans les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) et autres organismes extérieurs, la réunion a porté sur diverses mesures d’aide aux entreprises, l’attribution des subventions aux associations, et s’est conclue par l’évocation de problèmes de sécurité sur le quai Fouquet.

En préambule à l’ordre du jour du conseil municipal qui s’est déroulé hier soir dans les locaux du service technique, les élus ont accueilli 2 représentants du Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement (CPIE) venus demander la reconduction d’une convention organisant la « mission foncière », qui regroupe sous la coordination du CPIE les 4 communes belliloises, la CCBI, et la Safer Bretagne. D’un coût d’un peu plus de 13000 euros par commune, cette convention passée avec le CPIE et qui concernant Le Palais s’achève à la fin du mois d’août, permet notamment à l’association d’employer Clémence Gourlaouen, l’agronome en charge de la mission foncière.

Contenu (€) réservé aux abonnés !

Abonnez-vous et/ou connectez-vous pour accéder à ce contenu !