Samedi 1er août, la réunion publique organisée sur le site de Penecam par les opposants au projet de lotissement de la SARL du même nom a moins rassemblé que lors de la manifestation de juin dernier. Cependant, malgré l’abandon de la construction initialement prévue d’une cabane, ce 2e rendez-vous a mobilisé de nouveaux participants, dont des associations.

Samedi dernier, après le passage des gendarmes peu avant le début de l’heure de rendez-vous, le rassemblement de Penecam organisé par le collectif Appel à Agir pour Belle-Ile aura vu son programme quelque peu modifié : au terme d’une courte négociation, les bambous apportés par les manifestants pour construire un habitat ont été retirés du site. Autre compromis, cette fois en raison de la présence d’un huissier dépêché par la SARL Penecam pour faire le constat de l’occupation des lieux, le rassemblement n’a pas débordé d’une petite bande longeant la route et où sont déjà installées des banderoles permanentes.

Contenu (€) réservé aux abonnés !

Abonnez-vous et/ou connectez-vous pour accéder à ce contenu !