La Une Portraits Entretien. Dominique Pelhâtre, recycleur débordé, a dû apprendre à dire « non »

Entretien. Dominique Pelhâtre, recycleur débordé, a dû apprendre à dire « non »

par SRG Salaun
830 vues

Créateur en 2011 de l’entreprise Pelhâtre récupération recyclage, dans laquelle il emploie habituellement un salarié, Dominique Pelhâtre propose un service de location de bennes et de collecte de déchets et de véhicules hors d’usage. Seul sur le marché bellilois, il doit aujourd’hui refuser certains déchets professionnels et signale plusieurs failles dans le circuit de recyclage.

Votre entreprise, basée dans la zone artisanale des Semis, à Sauzon, est surtout connue des particuliers pour la récupération des épaves de voiture. Pouvez-vous détailler votre offre de services ?

D.P: Concernant les clients professionnels, je m’occupe de récupérer leurs déchets industriels non dangereux, comme le bois, le carton, le plastique, PVC, ou la ferraille. Et pour ce qui est des véhicules hors d’usage, je reprends aussi bien ceux des particuliers que des professionnels. Tout ce que je collecte part ensuite par un bateau de la TMC à Vannes et est transporté dans des centres de tri et recyclage, ou de destruction concernant les véhicules.

Contenu (€) réservé aux abonnés !

Abonnez-vous et/ou connectez-vous pour accéder à ce contenu !

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire