Hier, jeudi 30 juillet, les élus du conseil communautaire, réunis salle Arletty pour clore par une brève réunion l’ordre du jour ouvert le 27 juillet dernier, ont annoncé que des contrôles renforcés visant à veiller au respect des règles sanitaires actuelles allaient être menés par les services de la préfecture ainsi que les effectifs de police et de gendarmerie sur les îles du golfe entre aujourd’hui et mardi. « A 17h, nous 4, le préfet, l’ARS, les parlementaires et le maire de l’île de Groix, nous sommes entretenus », a évoqué Ronan Juhel, maire de Sauzon et vice-président de la CCBI en référence à une conférence téléphonique à laquelle ont participé les 4 maires bellilois.

Précisant ensuite qu’à Quiberon 126 cas de contamination avaient été identifiés mais qu’aujourd’hui la majorité des personnes concernées, par ailleurs presque toutes asymptomatiques, avaient quitté l’isthme, les maires ont cité le cas de la discothèque quiberonnaise récemment fermée, et appelé à la plus grande prudence afin qu’aucun établissement local ne tombe sous le coup de telles mesures.

« Les contrôles auront même lieu en amont, à l’entrée de l’isthme, où la Croix Rouge alertera sur les bons gestes à adopter », a encore ajouté Annaïck Huchet, maire de Bangor et présidente de la CCBI.