La Une Brèves Coronavirus. Le confinement se met en place

Coronavirus. Le confinement se met en place

par SRG Salaun
452 vues

Après l’affluence enregistrée hier, lundi 16 mars, dans les 2 supermarchés de l’île, laissant quelques rayons vides, le confinement qui fait suite au discours présidentiel est bel et bien installé. En plus des commerces, les services publics sont en « service minimum ». Notamment sur le port, où la capitainerie, fermée hier, n’assure plus que l’accueil des bateaux de fret. Les plaisanciers « n’étant pas censés venir », les douches ont été fermées. A côté, l’office de tourisme, lui-même fermé, n’assure plus qu’une permanence téléphonique. Concernant l’hôpital, Thibault Grollemund, 1er adjoint à Le palais, est intervenu hier dans une vidéo diffusée sur Facebook pour rappeler qu’un des motifs pour lesquels il invitait les propriétaires de résidences secondaires à rester dans leur domicile principal était l’absence à Belle-Île de service de réanimation.

« Notamment en temps que président du conseil de surveillance de l’hôpital, cela faisait un moment que pour moi une régulation des bateaux était essentielle, a-t-il confirmé aujourd’hui. Pour l’instant, aucun cas n’a été avéré à l’hôpital, qui n’admet pas de visiteurs, y compris dans l’Ehpad. En renfort des gendarmes, nos 2 policiers municipaux s’assurent à Le Palais depuis ce midi que les règles du confinement sont respectées ».

17/03/2020

Vous aimerez peut-être aussi

1 commentaire

Micheline DAUMAS 18/03/2020 - 10:42

Tibault a entièrement raison : une régulation des bateaux est essentielle pour la raison qu’il donne. Mais il semble qu’elle aurait dû se mettre en place plus tôt. Pourquoi avoir attendu jusqu’à ce mercredi? Nous avons aussi constaté de visu que des familles venues à Belle-ile se promenaient tranquillement et avaient surtout des attitudes de vacanciers se croyant seuls au monde. La prise de conscience de la réalité devra-t-elle passer par des interventions de la maréchaussée sur les plages par exemple? Sans doute hélas.

Laissez un commentaire