Lundi 30 décembre, pour la première fois depuis l’inauguration du nouvel hôpital, les représentants du personnel, du syndicat CGT, ont convoqué une conférence de presse. Considérant que les conditions de soins et de travail continuent à se dégrader dans l’Ehpad, ils ont interpellé la directrice de site, Françoise Bruneaud, laquelle a accepté de répondre aux questions de Belle-Ile en diagonales suite à la réunion.

En préambule à la conférence de presse organisée hier, lundi 30 décembre, par les représentants du personnel dans une salle de l’Hôpital de Belle-Île-en-mer, Christelle Dumont, la secrétaire locale de la CGT, a communiqué 2 documents à la presse : la copie du signalement d’un danger grave et imminent, qu’elle avait elle-même consigné au registre de l’hôpital en septembre, et un courrier qu’elle avait rédigé suite au droit de retrait exercé par un aide-soignant le 23 novembre.

Contenu (€) réservé aux abonnés !

Abonnez-vous et/ou connectez-vous pour accéder à ce contenu !