Originaire de la Mayenne, Roger Davoux a repris en 1963 l’ancienne boulangerie palantine de la rue Joseph Le Brix. Bien que formé à une époque ne jurant que par le pain blanc, cet artisan qui a fait ses débuts au four à bois choisit alors de moderniser son fournil tout en conservant la tradition du pain au levain… allant même vers le bio.

A 14 ans, à l’heure de se choisir un métier, Roger Davoux avait déjà quelques antécédents : né dans un moulin de Mayenne, où travaillait alors son père devenu plus tard chauffeur routier, le jeune homme avait pris goût à la fabrication du pain dans une ferme.

Contenu (€) réservé aux abonnés !

Abonnez-vous et/ou connectez-vous pour accéder à ce contenu !