La Une En diagonal Les mineurs « sous main de justice » de retour à Belle-Île pour des chantiers

Les mineurs « sous main de justice » de retour à Belle-Île pour des chantiers

par SRG Salaun
1k vues

Depuis lundi dernier, l’ancienne tradition d’accueil des mineurs « sous main de justice » à Belle-Île, interrompue depuis la fermeture de l’Institution publique d’éducation surveillée de Haute-Boulogne, en 1977, est à nouveau à l’ordre du jour : 2 mineurs encadrés par 3 éducateurs réalisent jusqu’à demain des travaux pour la commune de Palais.

Dans la droite ligne de la convention signée en juin dernier entre la mairie de Palais et la Direction de la protection judiciaire de la jeunesse en vue de créer un musée dédié à l’ancienne colonie pénitentiaire, un groupe formé de 2 mineurs et de leurs 3 éducateurs loge depuis lundi dernier à Haute-Boulogne dans le cadre d’un projet éducatif.

Contenu (€) réservé aux abonnés !

Abonnez-vous et/ou connectez-vous pour accéder à ce contenu !

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire