La Une Agriculture 9 porteurs de projets agricoles réfléchissent à des systèmes d’entraide par la mutualisation

9 porteurs de projets agricoles réfléchissent à des systèmes d’entraide par la mutualisation

par SRG Salaun
116 vues

Hier, lundi 28  octobre, une rencontre organisée par Elly Dutour, jeune Bellilois en voie de créer une exploitation maraîchère, et Jeanne Roche, membre de l’association Du grain au pain et future agricultrice, a réuni à Locmaria des porteurs de projets agricoles déjà installés ou en voie d’installation. Au menu : mutualisation à tous les étages, aussi bien concernant l’accès au foncier que la certification bio !

Elly Dutour, futur maraîcher, et Jeanne Roche, qui projette des cultures maraîchères et l’exploitation de fruitiers, sont à l’origine de la réunion du 28 octobre. A long terme, Elly Dutour voudrait se former à la traction animale et développer une activité de transformation gérée de manière mutualisée. Jeanne Roche pense de son côté cultiver un jour des céréales, notamment pour produire des pâtes.

Comme rappelé par Jeanne Roche hier soir aux porteurs de projets agricoles réunis à Lannivrec, le but de la rencontre organisée à son initiative et à celle d’Elly Dutour était de « créer un groupe référent sur la question du travail que l’on peut faire collectivement, en mutualisant ».

Contenu (€) réservé aux abonnés !

Abonnez-vous et/ou connectez-vous pour accéder à ce contenu !

 

3 commentaires
0

You may also like

3 commentaires

sylvie truffaut 01/11/2019 - 17:17

Soïg, ce n’était en effet pas le lieu de développer davantage… ce qui ne l’a pas été dans les débats ! Tu as eu tout à fait raison. C’est juste souligner cet accueil pour le moins réservé face à l’ampleur et aux facilités financières d’un projet qui n’a absolument rien à voir avec ceux des jeunes porteurs de présents pour lesquels le financement, à commencer par l’acquisition foncière, pose réellement problème.

Report comment
SRG Salaun 01/11/2019 - 16:29

Merci Sylvie pour les éloges, ça fait toujours plaisir!
Au sujet du projet viticole de Christian Latouche: en effet, je n’ai pas rapporté les réactions de plusieurs jeunes porteurs de projets plutôt méfiants quant à l’installation de ce domaine à Belle-Île. J’ai fait le choix de ne pas développer les échanges à ce sujet et de les mettre dans un petit encadré à part en partie parce que j’ai déjà consacré plusieurs articles à ce dossier. Mais je comprends ton point de vue car une autre approche aurait été possible.

Report comment
sylvie truffaut 01/11/2019 - 13:20

Une remarquable restitution de cette très intéressante réunion.
C’est vraiment stimulant et ça donne envie de soutenir ces projets agricoles qui sont aussi des projets de vie, durables et très engagés. La dimension collective, la mutualisation et le partage en faciliteront certainement la réalisation. C’est vraiment ce que l’on peut souhaiter pour Belle-Ile en vue d’une plus grande autonomie alimentaire de qualité.
Rien à voir avec le projet évoqué des vignes… Le papier aurait d’ailleurs pu rendre compte du rejet, à tout le moins de la défiance qu’il a suscitée chez les jeunes.
Et d’une manière générale, bravo pour ce journalisme de grande qualité !

Report comment

Laissez un commentaire

Défiler vers le haut