La Une En diagonal Entretien. Annaïck Huchet et Florian Besnier s’expriment sur la problématique des déchets à Belle-île

Entretien. Annaïck Huchet et Florian Besnier s’expriment sur la problématique des déchets à Belle-île

par SRG Salaun
2,5K vues

Alors que le projet de loi sur l’économie circulaire est en cours d’examen au Parlement, Annaïck Huchet, maire de Bangor et vice-présidente chargée de la question des déchets à la CCBI, et Florian Besnier, fonctionnaire territorial de la CCBI responsable des déchets et de l’assainissement, expliquent le fonctionnement du système local de gestion des déchets et annoncent les évolutions à venir.

A Belle-Île, une partie des déchets reste sur place. Pouvez-vous expliquer ce qu’ils deviennent?

Depuis l’arrêté préfectoral de 1993 autorisant l’enfouissement des déchets sur le site de Stang Huète, 3 « casiers » ont été creusés pour les ordures ménagères. Aujourd’hui, le dernier casier (photo), est rempli environ au tiers de sa capacité. Un nouvel arrêté préfectoral est attendu pour autoriser son utilisation encore jusqu’en 2025 et pour creuser un nouveau casier pensé pour servir jusqu’en 2045 au moins. Ce 4e casier sera creusé à l’emplacement du premier, nommé « casier 0 ». La terre retirée constituée de déchets correctement dégradés servira ensuite à renforcer le « dôme » des casiers 2 et 3, tandis que les déchets non dégradés seront réenfouis dans le nouveau casier, dit « casier 4 ».

F.B : Le site de Stang Huète, géré par la Coved, comprend une déchetterie et un centre d’enfouissement des ordures ménagères. Tout ce qui est récupéré à la déchetterie est acheminé sur le continent, comme c’est le cas des plastiques souples des bacs jaunes, du verre, et du papier. Les déchets qui restent sur place pour l’enfouissement sont les ordures ménagères qu’on appelle les « déchets ultimes », car normalement tout ce qui pouvait être recyclé en a déjà été séparé.

Ce système est donc tributaire de la bonne volonté des usagers, sur lesquels repose la responsabilité du tri. Retrouve-t-on beaucoup de déchets recyclables dans les ordures ménagères ?

Contenu (€) réservé aux abonnés !

Abonnez-vous et/ou connectez-vous pour accéder à ce contenu !

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire