La Une En diagonal Ventes dons échanges. Coup de projecteur sur les administratrices du plus grand groupe Facebook bellilois

Ventes dons échanges. Coup de projecteur sur les administratrices du plus grand groupe Facebook bellilois

par SRG Salaun
16 vues

Avec ses 6355 membres à la date du mercredi 17 juillet, le groupe Ventes dons échanges sur Belle-Île est le plus important parmi les pages Facebook en lien avec la vie insulaire. Il a été créé en 2013 par Jennifer Houchoua, aujourd’hui épaulée par sa soeur Carole-Anne Houchoua.

Jennifer et Carole-Anne Houchoua (de gauche à droite), jeunes mamans de 2 et 3 enfants, sont les administratrices bénévoles du groupe Facebook Ventes dons échanges sur Belle-Île.

Habitant l’une à Lorient, l’autre aux Antilles, les soeurs Houchoua ont pourtant des liens forts avec Belle-île, où elles on vécu plusieurs années: « Nous y avons notre mère et les 3/4 de la famille, explique Jennifer Houchoua. En plus, à Lorient, je ne suis pas bien loin, et j’essaie de venir au moins 2 fois par an ».

Or, lors de ces visites, Jennifer finit par constater que les pages type « le bon coin », qui sont nombreuses sur le continent et qu’elle utilise, n’ont pas de version belliloise. Une situation que notre jeune mère de famille aura vite fait de corriger, quelques clics plus tard, en créant le groupe Ventes dons échanges sur Belle-Île.

« J’ai ouvert la page, puis demandé à mes cousines qui vivent sur place d’en parler autour d’elles, se souvient-elle. Avec le bouche-à-oreilles, c’est allé très vite. Je crois que j’ai compris que ça prenait vraiment de l’ampleur quand je me suis rendu compte que ma mère était fière de dire autour d’elle que sa fille avait créé le groupe! »

Des adhésions quotidiennes

Enregistrant de nouvelles adhésions chaque jour, avec un pic au moment de la saison touristique, Ventes dons échanges est à présent administré en binôme par Jennifer et sa soeur Carole-Anne. A elles deux, ces Belliloises de coeur doivent valider les inscriptions, répondre aux messages privés des mécontents qui sont passés à côté d’une bonne affaire, ou encore à ceux qui leur reprochent d’accepter des non-insulaires dans le groupe.

« Concernant les inscriptions, nous posons une question à laquelle les gens doivent répondre, mais nous ne demandons pas une dissertation, détaille Jennifer Houchoua. Il s’agit seulement de vérifier qu’on n’a pas affaire à des comptes fictifs, avec des demandes faites dans de mauvaises intentions. Pour le reste, nous qui ne vivons pas sur place, nous serions mal placées pour faire le tri entre untel et untel selon qu’il serait plus ou moins Bellilois. Et pour ce qui est des cas où on nous écrit pour nous dire qu’un article a été vendu non à la première personne qui avait répondu à l’annonce mais à la 2e, on n’y peut pas grand chose. Nous devons rester neutres, et seulement veiller à ce que nos règles d’usage soient respectées ».

Des jeux plebiscités par les membres

Concernant principalement des ventes et, de plus en plus, des offres et demandes d’emploi, les annonces doivent donc être faites « sans recevoir de critiques et autres commentaires désagréables ». Une règle plutôt bien respectée, notamment depuis qu’un nouvel espace de débat a été créé par Éric Jeanne Dit Fouque qui, en 2017, a lancé le Forum de discussion de BI.

« Maintenant, les gens ont bien compris qu’on était une page d’annonces pratiques, tranche Jennifer Houchoua. Nous, on n’y gagne rien, à part rendre service. Mais ça nous fait plaisir de voir que ça fonctionne, et que tant de gens ont participé aux jeux que nous avons organisé ces 2 derniers Noël ».

Ainsi, en 2017, pour remporter les cadeaux offerts par les commerçants, il fallait savoir qui a donné son nom à Belle-Île, tandis qu’en 2018, le défi consistait en un concours photo. Et pour Noël 2019, Jennifer et Carole-Anne Houchoua cherchent encore des idées…

Facebook Ventes dons échanges sur Belle-Île: cliquer ICI

17/07/2019

0 commentaire
0

You may also like

Laissez un commentaire

Défiler vers le haut