La Une En diagonal Jimmy Pahun à Belle-Île. Quatre visiteurs à la permanence du député ce lundi 15 juillet

Jimmy Pahun à Belle-Île. Quatre visiteurs à la permanence du député ce lundi 15 juillet

par SRG Salaun
5 vues

Ce matin, Jimmy Pahun, le député de la 2e circonscription du Morbihan, de passage à Belle-Île avec son assistant Yves Niort, a tenu une permanence à la mairie de Le Palais. A cette occasion, Belle-Ile en diagonales a pu lui poser quelques questions et rencontrer 4 Bellilois qui avaient convenu d’un rendez-vous avec leur élu.

Aujourd’hui, vous avez été sollicité par 4 insulaires, notamment à propos d’un projet de laiterie et du débat autour de l’utilisation de glyphosate par les professionnels. Qu’est-il ressorti de vos échanges ?

Après avoir travaillé comme paysagiste pendant 18 ans à Belle-Île, Eric Jeanne Dit Fouque a arrêté son ancien métier le 31 mars dernier pour se consacrer au projet de la création d’une laiterie à Belle-Île. Actuellement, il peaufine son dossier avec le soutien des élus locaux et du CPIE.

Ce que l’on voudrait pour Belle-Île serait en faire une sorte de territoire test pour l’écologie. Concernant le glyphosate, l’objectif est d’arriver au zéro pesticides. Pour cela, il nous faut être aux côtés des agriculteurs, qui avancent déjà beaucoup, et dont on doit valoriser le travail. Par ailleurs, nous devons davantage nous intéresser à ce qui se fait dans le secteur des professionnels des espaces verts.

Contenu (€) réservé aux abonnés !

Abonnez-vous et/ou connectez-vous pour accéder à ce contenu !

 

2 commentaires
0

You may also like

2 commentaires

Louisa Gaillard 15/07/2019 - 16:56

Bonjour, c’est Louisa. La pétition pour l’assemblée nationale sur la surpêche et les prises accessoires de dauphins ne figure pas dans l’article, nous avons passé 30 minutes sur le sujet. Nous avons parlé des dates de fraie et de la taille des poissons, des preuves vidéo de Sea Shepherd, du rapport Pelagis, CNRS, du LICADO, de CETASAVER, des pingers. Pour les pesticides c’était encore plus dense. Nous avons parlé de la task force, d’Ecophyto, de l’ARS, de l’ANSES, des maladies professionnelles et de leurs indemnisations pour les agriculteurs, du sénat, de la futur publication sur la dangerosité en juin 2021 basé sur 4 pays dont la France, de la banque nationale des ventes de produits phytopharmaceutiques, du centre de ressource pour les alternatives au Glyphosate, des aides et subventions bio. Et surtout de l’avenir de nos enfants dans un cocktail de pesticide bien opaque.

Report comment
SRG Salaun 15/07/2019 - 17:23

Bonjour Louisa,
Je n’étais pas là quand vous avez parlé de la surpêche. Pour les pesticides j’ai assisté à une partie de vos échanges et il est vrai que j’en ai seulement repris une toute petite partie. C’est un sujet qui méritera d’autres articles et là ce n’était pas mon angle principal, qui était de montrer la possibilité pour les Bellilois de venir exposer des problèmes ou toute demande à leur député. Désolée que tu aies trouvé ce positionnement trop superficiel. Si tu as des sujets que tu as à coeur de rendre publics dès maintenant, tu as aussi la possibilité de publier dans la section La Tribune. Tu trouveras cette option dans l’espace wordpress et je ne modifierai pas ton texte. A bientôt.

Report comment

Laissez un commentaire

Défiler vers le haut