La Une Le Palais Les demoiselles de Kerzo. Dans les créations d’Elodie Bressolles, il y a le sud, Belle-Île, et l’amour de la robe rétro

Les demoiselles de Kerzo. Dans les créations d’Elodie Bressolles, il y a le sud, Belle-Île, et l’amour de la robe rétro

par SRG Salaun
2,7K vues

Arrivée de Toulouse en 2011 pour permettre à son compagnon de saisir une opportunité professionnelle à Belle-Île, Elodie Bressolles avait pour tout bagage un passé d’étudiante en biologie, ses dix doigts plutôt habiles…et une machine à coudre. Huit plus tard, après avoir créé la boutique-atelier couture Les demoiselles de Kerzo, notre « ex-sudiste » pense déjà évoluer vers le stylisme.

Pour qu’une Toulousaine licenciée en biologie mette un jour le cap sur Belle-Île et y ouvre une boutique-atelier couture, il aura fallu un savant dosage entre les voies de la vocation personnelle et celles du hasard… La vocation, c’est celle d’une jeune fille douée de ses mains, attirée par les activités créatives, et qui développera son goût pour la couture après avoir été déçue par la réalité du métier d’enseignante.

Contenu (€) réservé aux abonnés !

Abonnez-vous et/ou connectez-vous pour accéder à ce contenu !

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire