La Une Brèves Carburants: toujours la pénurie en attendant l’Anatife

Carburants: toujours la pénurie en attendant l’Anatife

par SRG Salaun
23 vues

Depuis le 24 mai dernier, un arrêté préfectoral rationne la consommation de carburant pour les Bellilois en attendant que les fuites dans les canalisations entre le quai Fouquet et le dépôt de la Compagnie industrielle maritime (CIM) soient maîtrisées.

Aujourd’hui, lundi 3 juin, en fin d’après-midi, la station essence du Super U, qui était à sec de sans plomb depuis vendredi, a pu être réapprovisionnée.

Mais, en attendant le pétrolier l’Anatife, qui devrait accoster dans le port de Palais mercredi 5 juin, la situation reste tendue.

Non concernés par les restrictions de carburant, les services de secours utilisent par ailleurs principalement du diesel et n’ont donc pas souffert de la pénurie de sp95 à la station du Super U.

Même si la plupart des professionnels employant des véhicules pour leur activité utilisent du Diesel, moins touché par la pénurie, et ont leurs propres réserves, certains secteurs, comme la location de véhicules de tourisme, sont dans l’expectative.

Par ailleurs, l’augmentation des prix à la pompe, qui s’explique par la hausse du tarif de la CIM (plus 5cts sur le gazole et plus 7cts sur le sp95) qui répercute le coût du transport des camions par le st-Tudy, attise le mécontentement.

Acceptées par les clients du garage Marec, les limitations sont plus difficiles à mettre en place dans la sation libre-service du Super U, dont la pompe pourrait à nouveau être à court de sp95 demain soir.

Restrictions à la consommation:

Les quantités maximales de carburants susceptibles d’être enlevées par jour et par véhicule sur Belle-Ile sont désormais de :

  • Véhicule léger : 20 litres
  • Autocars : 150 litres
  • Poids lourd : 75 litres

Par ailleurs, la distribution automatique (libre service 24/24h) sera désactivée la nuit.

0 commentaire
0

You may also like

Laissez un commentaire

Défiler vers le haut