La Une En diagonal Logement participatif. Où en est le projet du terrain du Champ de course ?

Logement participatif. Où en est le projet du terrain du Champ de course ?

par SRG Salaun
2,8K vues

En mai 2016, une réunion publique co-organisée par le CPIE et Aurélia Caillarec, à l’époque impliquée dans la vie associative belliloise, avait lancé l’idée de la construction de logements dits « participatifs », dont le but est d’abaisser le coût des constructions et de favoriser la vie collective. Présent pour l’événement, le maire de Palais et président de la CCBI, Frédéric Le Gars, avait alors proposé un terrain.

En mai 2016, à la sortie de la première réunion publique d’information, qui avait rassemblé une vingtaine de personnes à la salle Arletty, l’humeur était à l’optimisme.

En mai 2016, une réunion d’information publique avait été organisée à la salle Arletty par Guillaume Février, du CPIE, et Aurélia Caillarec, aujourd’hui installée sur le continent.

Venus présenter des projets déjà réalisés sur le continent, des membres du réseau Habitat participatif de l’Ouest avaient en effet donné des clefs « pour que les gens s’impliquent dans la construction de leur logement selon des principes qu’ils ont choisis, l’idée de base étant la solidarité [i]».

Dans ce type d’habitat, les espaces collectifs sont mis en valeur, et tout est pensé pour avoir une bonne efficacité énergétique. Par ailleurs, l’idée d’échapper à la spéculation foncière, en choisissant par exemple le système des coopératives d’habitants, semblait tomber à point, dans un contexte insulaire où le problème du prix du logement est devenu une préoccupation majeure.

La mairie propose un terrain

Très réceptif aux arguments des intervenants, Frédéric Le Gars avait même fait une offre :

Contenu (€) réservé aux abonnés !

Abonnez-vous et/ou connectez-vous pour accéder à ce contenu !

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire