La Une Artisanat David Péron. Pêcheur à Palais, papa au Guilvinec

David Péron. Pêcheur à Palais, papa au Guilvinec

par SRG Salaun
23 vues

Né dans une famille de pêcheurs de la région du Guilvinec, David Péron possède depuis 2013 son propre bateau dans le port de Palais. Pour lui, la décision de s’installer à Belle-île aura d’abord été une réponse à un besoin urgent de « changer d’air ». Mais aussi le moyen de s’établir dans un lieu où travailler seul ne soit pas un sacerdoce.

Quand on lui demande à quel âge il a commencé sa carrière de pêcheur, David Péron, 47 ans aujourd’hui, a du mal à être précis. Dans sa famille originaire de Saint-Guénolé et de la Torche, dans le Finistère, on a toujours été marin et paysan à la fois.

« A une époque, les gens faisaient les 2, car les bateaux en bois n’étaient pas assez robustes pour affronter l’hiver, relate-t-il. Mon père a lui-même eu une entreprise qui assurait les moissons des fermes, avant de reprendre la pêche quand j’avais 5 ans ».

Alors, entre la première fois où notre pêcheur de naissance a « mis les mains dans le poisson », quand il aimait toucher la godaille que ramenait son père, et les premières nuits à remonter les filets sur le pont, pas de temps mort !

A seulement 26 ans, David Péron devient patron pêcheur de son propre bateau : an-Dorchen (la pointe de la Torche, en breton).

Contenu (€) réservé aux abonnés !

Abonnez-vous et/ou connectez-vous pour accéder à ce contenu !

 

 

 

 

 

0 commentaire
0

You may also like

Laissez un commentaire

Défiler vers le haut