La Une Le Palais Charles Le Port passe la main à la famille Bourrassaud

Charles Le Port passe la main à la famille Bourrassaud

par SRG Salaun
1k vues

A 31 et 29 ans, Ludovic Bourrassaud et son épouse viennent de quitter leur village rhodanien pour s’installer à leur compte comme artisans bouchers à Palais. Repreneurs de l’établissement Le Port, bientôt rebaptisé Boucherie du Port, ils se montrent déjà soucieux de trouver l’équilibre entre nouveauté et respect des pratiques locales.

Arrivé du département du Rhône le 20 janvier dernier avec son épouse et ses 2 jeunes enfants, Ludovic Bourrassaud s’apprête à endosser un costume qui ne va pas à n’importe qui : reprendre la boucherie de Charles Le Port, l’unique artisan boucher indépendant de Belle-île, véritable figure de la principale place commerçante palantine. Un défi que le nouvel arrivant ne relèvera pas seul. « Auparavant, j’ai travaillé avec ma femme dans une boucherie-charcuterie-traiteur de 8 employés dans un bourg d’environ 5000 habitants, près de notre village de Saint-Jean-la-Bussière, détaille-t-il. J’étais ouvrier et elle était vendeuse. Ici aussi nous serons une équipe : moi comme artisan, mon épouse pour la vente, Charles le Port, qui travaillera avec nous jusqu’en septembre, et Gaël, son neveu, qui sera notre salarié».

Contenu (€) réservé aux abonnés !

Abonnez-vous et/ou connectez-vous pour accéder à ce contenu !

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire